Espace utilisateur

3 conseils d’un ancien prépa brillant

Hier, j'ai pris l'apéro avec un ami, "vieux" déjà (35 ans), mais brillantissime. Genre ENS et Science Po Paris en même temps, même pas mal. Bref, entre deux biscuits salés, on parlait de la prépa, puis on a dérivé sur SA prépa.

 

Morceaux choisis :

"En prépa, je comprenais pas pourquoi les autres travaillaient tout le temps, nuit et jour. Ça me semblait absurde : si tu dors pas, tu ne peux pas y arriver"

EH OUI, bien d'accord ! 👍

 

"Et puis j'ai toujours fait du sport, car c'est essentiel de prendre soin de son corps. J'avais constaté que pour les concours blancs, celles et ceux qui négligeaient leur forme physique s'écroulaient totalement au fur et à mesure des épreuves. Leurs notes, littéralement, s'effondraient d'épreuve en épreuve."

Oui, oui, oui, le CORPS est notre véhicule.
Qui veut aller loin ménage sa monture. 👍

 

"Pour les révisions, moi je me forçais à travailler 6 heures, pas plus. Mais 6 heures de travail effectif, hyper concentré, hyper productif. 3h le matin, 3h l'après-midi. Le reste, sport, lectures-curiosité, etc."

L'important dans cette phrase ce n'est pas tant le chiffre 6, que l'idée du "moins mais mieux". 👍

 

Pour finir, son avis sur "Comment réussir sa classe préparatoire ?"

 

"Si on a des bases solides du lycée, le secret c'est 1/3 de travail, 1/3 de physique, 1/3 de mental. C'est tout."

Pas si compliqué, non ?

 

(Il m'a fait bien plaisir sur le coup du mental, car c'est ce que je m'échigne à vous dire tout le temps !! 😎)

 

😚

Cet article a été publié sur la page Facebook "Je prépare ma prépa".
Rejoins-nous pour recevoir du contenu de qualité au quotidien en cliquant ici : Découvrir la page Facebook.
Nous avons aussi une chaîne Youtube ici : Découvrir la chaîne Je prépare ma prépa.

A bientôt !

Aucun commentaire

Poster un commentaire